Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Pour en finir avec la polémique sur le loup (2/5)

Chronique de Bernard Foray-Roux (épisode 2/5). Cette semaine, la question des "loups-hybrides".

Comme il l'écrit lui-même, Bernard Foray-Roux a du mal à faire accepter qu'il n'est ni "pro" ni "anti" loup. Pourtant celui que nous connaissons comme écrivain et conférencier mais qui reste, à la base, géographe et agronome de formation, entend bien rester en dehors des polémiques qu'il juge stériles, riches en violences mais pauvres en résultats.
loup bfr 2
Quelque part dans la vallée, en janvier 2019 (DR)

Quel est en France le pourcentage de loups-hybrides ? Voilà encore un beau sujet de polémiques qu'il faut décrypter. Pourquoi, là encore, certains ont-ils donné, souvent sur le tard, des chiffres fantaisistes ? Parce que la Convention de Berne1, qui protège la faune sauvage en Europe, défend les « races pures » et reste assez floue sur les hybrides. Donc, prouver que les loups étaient majoritairement hybrides aurait autorisé à les tuer sans enfreindre la loi...

C'est ce que demandait par exemple, en 2018, Patricia Morhet-Richaud, sénatrice LR des Hautes-Alpes, ou cet éleveur ardéchois qui « estimait » que les loups étaient hybrides à 70 %2. Ce dernier s'appuyait sur la très citée étude du ForGen, un laboratoire d’analyse génétique allemand qui mérite qu'on s'y attarde...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 15 janvier 2021

UA-22506836-1