Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

Un clown nommé Maite

Maite Koolen est clown dans l’âme et pratique la réflexologie. Elle transmet le bonheur et le sourire en « tirant les cheveux » et en gigotant, une bouffée d’enfance dans un monde d’adulte.

Maite Koolen ne fait pas les choses à moitié. Quand elle ouvre la porte de sa maison à Suze, son clown a le nez carré et vert-pomme, une robe pleine de couleurs chatoyantes et un large sourire illumine ses yeux. C’est Maite, la bonne humeur et le bon mot au bon moment, qui vient de créer un arc en ciel en ce jour enneigé de janvier, avec un clown réjouissant.

À flanc de colline, dans le vieux village de Suze, une maison en pierres apparentes abrite le couple de clowns depuis 2010. Maite est experte en la matière et son premier public est son mari, Ad.

Alors qu’ils étaient tous deux jeunes adultes, ils participaient ensemble à des animations, grimés et « marrants ». Aujourd’hui, Ad a d’autres occupations, il est élu au conseil municipal du village. Il est au côté de son clown d’épouse Chérie, admiratif et contemplatif. D’ailleurs, Maite dit : « Ad est un soutien très important. J’ai un mari extraordinaire qui m’accompagne ». Leur complicité est palpable, et le clown est nourri de ce lien charnel...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 12 février 2021

UA-22506836-1