Mag' : les infos culturelles de la vallée et d'ailleurs

                

L’Union Symphonique n’a pas joué sa dernière note

L’association n’a pas l’intention de renoncer au festival Opéra et châteaux, ni aux Nuits folkloriques, qui devraient avoir lieu cet été.

L'union Symphonique et Culturelle, qui organise “Opéra et Châteaux” et “les Nuits Folkloriques”, ne cède pas à la crise et espère bien organiser cette année ces deux événements qui comptent dans la vie cuturelle crestoise. Entretien avec les nouveaux co-présidents, Danielle Borderès et Yves Duroux, qui veulent impulser une nouvelle dynamique.

Le Crestois : Comment envisagez- vous la saison 2021 ?

Danielle Borderès : Nous voulons populariser la musique symphonique et lyrique, l’offrir à tous, la faire découvrir et la sortir de son cadre prestigieux habituel. L’année dernière, le festival Opéra et châteaux s’est déroulé sous la forme d’un mini-festival et les nuits folkloriques ont été annulées, compte tenu de la situation sanitaire. Pour pallier le manque de concerts, nous avions participé à la fête de la musique et proposé un concert au kiosque. Nous avions alors reçu de très bons retours de gens, qui ont été surpris et ravis de ces initiatives, notamment des familles qui ne seraient jamais venues à nos concerts. Cette année, nous avons l’intention de continuer sur cette lancée...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 19 février 2021

UA-22506836-1