Lettre à Monsieur le Président de la République

Tribune. Un lecteur de Mirabel-et-Blacons tient à manifester son mécontentement dans un courrier adressé au Président.


À Monsieur le Président de la République

Monsieur le Président, êtes-vous satisfait des décisions que vous avez prises concernant le ralentissement et l'arrêt du terrible virus ? Moi non ainsi que des milliers de Français.

La ministre de la santé vous demandait, au mois de janvier, de renvoyer les élections municipales et de s'occuper du virus qui allait devenir catastrophique ! Mais, hélas, rien de fait. Les élections passaient avant tout. Comme dans d'autres pays sous développé' manque de moyens, pas assez de masques, de désinfectants, des hôpitaux surchargés, pas assez d'infirmières, des docteurs d'hôpitaux débordés...

Le corps médical a assez fait grève, il n'y a pas si longtemps et rien n'a été fait de votre côté. Si vous avez le feu chez vous, que le toit brûle, on peut tous appeler les pompiers ; un feu en forêt pendant plusieurs jours, les pompiers auront beaucoup de difficultés à l'arrêter. C'est ce qu'il se passe avec le virus. C'est une catastrophe !

Dans tout le pays, des milliers de morts : pouvez-vous dormir tranquille ? Je me le demande. N'êtes-vous pas un peu responsable ? D'autres pays ont bien fermé leurs frontières.

Monsieur le Président, j'ai appris que vous mettiez le projet de retraite à points pour tous à l'arrêt pour l'instant. Quel magnifique projet que vous aviez prévu là. Tous mes remerciements de la part de tous ceux qui souffrent.

M. Paul Rousset
Mirabel-et-Blacons

Tribune publiée le 30 avril 2020

UA-22506836-1