Bonheur et devoirs

Tribune du 12 juin 2020 de Jean-Pierre Point de la liste Parce que nous aimons Crest.

Deux mots pour caractériser mon implication en tant que 1er adjoint dans ce mandat qui s’achève.

BONHEUR DONC !

D’abord un remerciement chaleureux à notre maire Hervé Mariton pour la confiance qu’il m’a témoignée. La confiance, l’écoute et surtout, ce qui est très important pour moi, le respect de l’autonomie et de la responsabilité.

À l’inverse de ce que peuvent dire et écrire tous ceux qui ont une idée sur tout, et surtout une idée, il est facile et agréable de travailler avec Hervé Mariton si l’on accepte de répondre à un fort degré d’exigence. Pour moi, être exigeant envers soi-même avant de l’être avec les autres est une grande qualité et une obligation pour gérer correctement une commune...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 12 juin 2020

UA-22506836-1