Un bilan plutôt bon, une crise bien gérée, un projet solide : je vote Mariton

Tribune d’Alain Sartre du 26 juin 2020.

Je suis sans doute le spectateur le plus assidu aux séances du Conseil Municipal. J’écoute, je pose des questions sans concession et je me fais mon opinion. Artisan installé à Crest depuis longtemps, je sais que l’art est difficile, mais la critique fait aussi avancer les choses. Et j’en use volontiers...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 26 juin 2020

UA-22506836-1