«Seul, on va plus vite, à plusieurs, on va plus loin»

Tribune du 26 juin de Michel de La Forest.

Pour n’importe quel mandat électif, et donc celui de maire, je trouve indécent de briguer un cinquième mandat. Il faut savoir se retirer à temps, laisser la place à d’autres, laisser la vie circuler... C’est pour moi une règle qui s’applique à tous, quelle que soit la personnalité du candidat. Mais ce n’est pas le cas à Crest...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 26 juin 2020

UA-22506836-1