Un habitant de Saillans alcoolisé tire au fusil sans sommation !

Tribune du 24 juillet 2020 d’une Saillansonne.

Nous sommes le jeudi 9 juillet, il est 18h30. Une quinzaine de capoeiristes de Crest, Romans et Valence se retrouvent sur la pelouse en bord de Drôme, à Saillans. Ils sont, pour certains, venus avec leurs jeunes enfants pour se baigner dans la Drôme comme d’autres familles aussi présentes. Quelques capoeiristes commencent à entonner des chants brésiliens, une ronde se forme avec les danseurs et les familles présentes, heureuses de ce petit spectacle spontané de fin de journée.

Les capoeiristes commencent à réaliser des mouvements dans la ronde ainsi formée. Jusque là tout se passe bien mais, vers 19h20, un premier coup de fusil est tiré depuis la terrasse d’une habitation dont le jardin donne sur les bords de Drôme (un lieu pourtant public, et habituellement très fréquenté à cette période de l’année)...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 24 juillet 2020

UA-22506836-1