Notre bien commun

Tribune du 4 septembre 2020 des Insoumis de Crest, Saoû et Chabeuil.

Le groupe de la France Insoumise de Crest, Saoû, Chabeuil tient à exprimer tout son soutien à l'ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages) menacée par diverses organisations syndicales d'agriculteurs et des groupements de chasseurs.

Une manifestation contre les actions de l'ASPAS a ainsi réuni entre 500 et 1000 personnes à Crest. Le préfet a autorisé les manifestants à passer devant le siège de l'association au risque d'incidents graves et de violences, des responsables de l'ASPAS ont reçu des menaces de mort… Tout ceci est inacceptable.

M. le Maire de Crest, Hervé Mariton, a apporté son soutien aux manifestants et à leurs excès verbaux. Cela augure mal de sa très récente conversion à la défense de l'environnement et a permis aux manifestants de s'en prendre à une association dont le siège est sur sa commune. M. Mariton aurait été bien inspiré de favoriser le dialogue plutôt que d'attiser la haine...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 4 septembre 2020

UA-22506836-1