"Chronique d’un effondrement annoncé"

Tribune d’Hélène Fléchet à propos du livre de Vincent Meyer.

Voici un livre local à la pensée globale… Il regroupe les chroniques hebdomadaires de Vincent Meyer diffusées dans Le Crestois dans la rubrique "Transitions".

Pour qui veut s’informer sur les risques, voire même les effondrements écologiques à venir, sans se précipiter sur les annonces de bunkers ou se réfugier dans une caverne de cynisme, ce livre est fait pour vous ! Truffé de données scientifiques actualisées, il démontre que le modèle néo-libéral fondé sur toujours plus de croissance a atteint ses limites en termes de ruissellement et d’auto-régulation, impactant gravement les limites (eh oui, les "limites", ce terme que notre culture d’occidentaux gâtés-pourris rejette à tous prix !) de notre biosphère.

Cette actualité catastrophiste appréhendée de manière personnelle, mêlée de réflexions ésotériques suivies d’observations très concrètes, et allégées par des jeux de mots et une pointe de dérision, nous est servie de manière à garder nos yeux ouverts plutôt que de les enfoncer dans un trou à la manière des autruches apeurées. Car mieux vaut des citoyens informés qui anticipent plutôt qu’une armée de moutons prise au dépourvu, pour ne pas répéter les horreurs des guerres passées.

Afin d’éviter justement des conclusions idéologiques hâtives, l’auteur nous renvoie à des références philosophiques pour prendre de la hauteur sur ces déboires "bassement" terre à terre, tout en nous questionnant précisément sur les dogmes qui nous ont conduits à nous considérer au-dessus de tout ce qui est "terre à terre"…

Pour qui a besoin d’une piqûre de rappel parce que ces informations déjà lues ont été instinctivement classées dans les dossiers "indésirables" de sa mémoire ou simplement enfouies sous la pile des dossiers "urgents" (liste des courses, activités de détentes après le travail etc.), ce livre est aussi fait pour vous ! L’auteur nous rappelle qu’il est risqué de céder aux sirènes du greenwashing empêtré dans les paradoxes des "effets rebonds" qui multiplient au final les sources de rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

On se souvient alors de l’information essentielle à retenir : on n’y arrivera pas tout seul, et ce sont les solutions simples, low-tech accessibles à tous, qui nous permettront de nous projeter dans un futur collectivement vivable et relativement pacifié… Mais rappelons-nous que si une piqûre de rappel c’est nécessaire, mettre en acte ce futur viable c’est indispensable !

Bref, un livre original qui démontre que même la génération du baby-boom, pourtant biberonnée aux engrais issus des champs de bataille, au plein emploi et à l’individualisme décomplexé, est capable de remettre en question la vache à lait qui a fait de sa surproduction le poison des nouvelles générations…

Hélène Fléchet

Tribune publiée dans Le Crestois du 16 octobre 2020

chronique effondrement annonce meyer 3

Retrouvez les chroniques de Vincent Meyer chaque semaine dans le journal Le Crestois, ou sur sa version numérique en ligne.
UA-22506836-1