Pourquoi nous envisageons de faire appel

Communiqué de la liste Parce que nous aimons Crest à propos de l'annulation des élections municipales à Crest.


Contre toutes attentes, le jugement du tribunal administratif de Grenoble du 21 octobre s’est prononcé pour une annulation de l’élection des conseillers municipaux et communautaires de Crest. Les préconisations du rapporteur public (lors de l’audience du 2 octobre) qui recommandaient de rejeter, d’une manière assez sévère, le recours porté par "Ensemble, réinventons Crest" n’ont pas été suivies. Cette différence de traitement, de vue, entre magistrats n’amène pas aux mêmes conclusions. Elle mérite qu’on s’y arrête un instant pour au fond se poser une seule question : Quels sont les griefs retenus par le juge ?

Le plus simple est de s’en tenir aux six pages de conclusions de la décision du Tribunal. Il est reproché, à l’ancienne municipalité, prolongée dans ces fonctions, en raison de la crise sanitaire et du confinement qui en a découlé, d’en avoir trop fait pendant cette période bien singulière...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 30 octobre 2020

UA-22506836-1