La désobéissance fertile

Transitions, la chronique de Vincent Meyer du 30 octobre 2020.

Nos données numériques sont captées à l’insu de notre plein gré et servent, en retour, à un matraquage publicitaire ciblé et personnalisé. La presse est, pour une large part, dans les mains des lobbies et elle ne cesse de nous mentir par omission. EDF essaie à nouveau d’obtenir de l’ASN, (le gendarme du nucléaire) une autorisation pour fonctionner 10 ans, voire 20 ans de plus, pour des centrales âgées de 40 ans prévues pour fonctionner 30 ans ! La pénurie de médicaments devient une arnaque organisée : 44 en 2008, 868 en 2018, près de 1500 en 2019 ! Malgré 1 300 000 signataires de la pétition, l’homéopathie sera totalement déremboursée au 1er janvier. Les soins alternatifs, huiles essentielles et homéopathie, sont désormais interdits pour les animaux. Selon un récent rapport de l’Agence Européenne de l’Environnement (AEE), 400 000 décès dans les pays de l’Union Européenne (70 000 en France) sont à imputer à la pollution atmosphérique.

Je pourrais prolonger la liste jusqu’au bas de la page. Ad nauseam. La manipulation cynique rivalise avec le mensonge organisé....

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Chronique publiée dans Le Crestois du 30 octobre 2020

UA-22506836-1