J’ai envie de dire STOP

Tribune du 30 octobre d'Agnès Hatton, ancienne conseillère municipale de Saillans.

Ce vendredi 23 octobre, en lisant le Crestois, j’ai découvert l'article de l’équipe municipale majoritaire. Et là j’ai envie de dire STOP. Je croyais que les élus actuels voulaient que le village retrouve de la sérénité, du bien vivre ensemble… le type d’article de vendredi dernier fait tout le contraire en diffusant en plus des informations erronées Comment ne pas réagir ?

En tant qu’ancienne élue, je voudrais préciser :

- que les comptes administratifs étaient prêts à être votés comme les comptes de gestion, mais le Covid est arrivé ; le travail demandé pour ce vote n’a pas pris plus d’une journée et encore,

- qu’il n’y avait pas d’urgence, les délais ayant été repoussés du fait de la crise sanitaire

- que pour le passage au SMPAS, les renégociations ont été une volonté de l’équipe municipale en place; elle doit donc assumer sa décision. Je préciserai aussi que la décision d’adhérer au SMPAS, tant décriée lors de la campagne, a été validée par la nouvelle équipe en conseil municipal. Ce vote aurait pu être l’occasion pour les nouveaux élus de mettre en place les instances de concertation dont ils font état.

- que toute nouvelle mandature doit reprendre les dossiers en cours. À Saillans, les élus actuels devraient être heureux de trouver des dossiers avec des subventions exceptionnelles acquises, notamment par le Département. Elle pourrait aussi se réjouir d’une situation financière excellente au lieu de se plaindre du soi-disant « peu d’investissements » qui expliquerait cette situation financière

Mais pour cela il faut sortir de cette dynamique fatigante de dénigrement, accepter aussi la critique, c’est le lot de tout élu. Voilà j’aimerais avoir des informations sur la vie communale, que les panneaux soient de nouveaux utilisés, que des articles nous informent sur le travail fait par les élus, parce que les élus travaillent… la crise du Covid n’empêche pas de partager des informations. Ce n’est pas le choix fait actuellement par les élus, Je le regrette, mais je le respecte.

Agnès HATTON
ancienne conseillère municipale de Saillans
les Samarins

Tribune publiée dans Le Crestois du 30 octobre 2020

UA-22506836-1