Durant le confinement, la chasse continue !

Communiqué du 6 novembre 2020 de France Nature Environnement.

Fallait-il s’attendre à autre chose dans un pays où le lobby des chasseurs bénéficie de privilèges exorbitants et où le président de la Fédération Nationale des Chasseurs se vante de tutoyer le Président de la République et de posséder son "06" ?

100% des Français non-chasseurs sont confinés, plus de 200 000 commerces sont obligés de fermer, tous les "loisirs" sont réduits à la portion congrue (une heure par jour et pas plus d’un kilomètre...). Toutes ces contraintes, ces restrictions de liberté, ces catastrophes économiques ne doivent pas toucher les chasseurs qui vont pouvoir continuer à chasser et à piéger...

Un mois sans tirer un coup de fusil sur le «gibier», sans piéger un «nuisible», un mois de répit pour la faune sauvage, un mois sans risquer de tuer ou blesser un promeneur... C’était trop. Les 66 millions de citoyens français privés de liberté pour raison sanitaire doivent savoir que les un million de chasseurs ne sont pas concernés car ils exercent un loisir «d’intérêt général » (sic)...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publié dans Le Crestois du 6 novembre 2020

UA-22506836-1