Leurrer les électeurs ?

Lettre ouverte du 12 février 2021 de Simone Baquet au maire de Crest.

Monsieur le Maire de Crest, C’est avec effroi que nous prenons connaissance de votre décision de faire migrer des producteurs locaux de légumes, une fois de plus, sachant que la baisse de leur chiffre d’affaires en est la sanction. Ajoutons que leur production, pour beaucoup, est bio, préservant mieux notre santé et la fertilité des terres.

Pas plus que nous, clients, ils ne sont des pions entre les mains de ceux sensés nous protéger, semer du bonheur. Leurrer les électeurs ? Oui, car tout le monde - ou presque - conviendra que leur présence, un samedi matin, ne fera pas rouvrir les boutiques vidées en partie par vos encouragements, jadis, au profit des grandes surfaces implantées et inaugurées avec photographies où vous figurez, réjoui par cet aboutissement de préalables ignorés des Crestois.

Par ailleurs, l’absence de l’habituelle revendeuse de livres à prix réduits est mal ressentie, nous prive d’une certaine nourriture intellectuelle et, est pour elle, une forte perte du revenu qui lui permet de vivre. Elle nous prévenait lorsqu’elle partait pour une petite saison ailleurs...

Revenir sur des décisions, cruelles pour certains, vous grandirait. Tous unis, travaillons à ne pas semer haine et dépression en notre vallée. Avec nos salutations antidespotiques,

Simone Baquet

Tribune publiée dans Le Crestois du 12 février 2021

UA-22506836-1