C’est pas sorcier…

Transitions, la chronique de Vincent Meyer du 19 février 2021.

Les expériences publiques du médecin allemand Mesmer (1734-1815) sur le magnétisme (auxquelles assistèrent Marie-Antoinette et le Comte d’Artois) suscitèrent un tel engouement qu’il présenta ses travaux à la faculté de médecine de Paris. Contre toute attente, l’accueil fut défavorable et le rapporteur, le médecin Deslon, fut radié. Le public était furieux. Louis XVI nomma une commission et commanda un rapport… à un astronome(!). Lequel décrivit les pratiques magnétiques comme contraires aux bonnes moeurs. Écoeuré, Mesmer quitta la France.

Le magnétisme, toujours suspect de charlatanisme, n’a toujours pas de statut légal en France comme c’est le cas en Suisse ou en Allemagne. Sous prétexte d’exercice illégal de la médecine, les magnétiseurs professionnels sont interdits de pratique.

La suite de cette chronique est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Chronique publiée dans Le Crestois du 19 février 2021

UA-22506836-1