Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Pourquoi se laisser faire ?

Expression du 24 septembre 2021 d’une salamandre.

Foi de batracien ne s’en laisse conter,
L’expérience millésimée s’agace des “Nouvelles”.
Pourquoi se laisser faire ?

Tel un tag au tableau jaune et noir des cités
Sans cécité, ce B.A.BA :
« Ouvre les yeux, ferme la télé. »
Laisse Le Monde d’Hubert Beuve-Méry
Désormais à ses contes et données filtrées
Oublieux des désespérés,
Grattés, pucés, checkés, smartés, piqués....
Ça succombe en masse, bien debout dans la nasse.

Thucydide, en 430 av. J.C., dans l’Histoire de la guerre du Péloponnèse,
Nous instruit ainsi :
« La peur de la peste a détruit Athènes plus que la peste elle-même. »
Alors quoi ?
Aime tout bonnement, toi-même, les autres, ceux-ci !
Spontané, pas naïf,
Mange frais, vivant, divers, bon, souvent local, ni trop... ni pas assez (sauf diète),
Chante lorsque voix t’inspire,
Danse et que ton corps transpire,
Œuvre pour chacun /chacune
Sourire ouvert, et crée sans la crainte du pire.

Bride le naturel, il revient au galop...

Tiens, le Diplo sort de ses réserves, des tranchées,
Deux articles courageux de R. Kempf et P. Rimbert :
« Passe sanitaire et impasse des libertés »,
« La société des asociaux »,
Accessible en votre médiathèque, voir sur le net ! Bravo.

Tels des feuillages bigarrés,
Que vert, jaune, orange, brun, noir, s’entremêlent et se lient hors des dualités
De l’Automne aux Pâques prochaines.

Une salamandre

Expression publiée dans Le Crestois du 24 septembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.