Tribunes : l'expression libre de nos lecteurs

                

Pourquoi la plateforme de tri du courrier de Valence était en grève

Communiqué du 15 octobre 2021 des syndicats CGT FAPTP, Sud PTT et FO Com.

Mercredi 22 septembre, La Poste annonçait qu’elle fermerait la Plateforme industrielle du courrier (PIC) de Valence, ex-centre de tri, au plus tôt le 1er octobre 2023, après 40 ans d’activité, pour ouvrir une Plateforme de préparation du courrier multiflux (PPDC MF) sur le site de Safran.

À grand renfort de propagande déjà vue, elle annonce un centre ultra moderne pour répondre au mieux à la qualité de service des clients, particulièrement pour les colis, et qu’elle n’a plus le choix au vu de la baisse de trafic courrier. Evidemment, elle « oublie » de signaler que cette baisse est due en grande partie à une politique de sabotage de la branche courrier depuis déjà vingt ans...

La suite de cette tribune est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Tribune publiée dans Le Crestois du 15 octobre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.