Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

Qu'est ce qui pourrait sauver la vie ?

Patrick Forand, dans une tribune, nous explique que seul un "effondrement global" pourrait sauver l'humanité.

tribuneNous l'avons entendu maintes fois : pour qu'un avenir soit encore permis pour les êtres vivants, il ne faut en aucun cas que la température globale à la surface des océans dépasse +1,5 degré par rapport au début de l'ère industrielle, soit au début de l'extraction des énergies fossiles. Au delà de ce chiffre, des réactions en chaînes se produiraient et la vie ne pourrait plus perdurer comme aujourd'hui.

La population jeune actuelle connaîtrait ainsi la fin de l'humanité de son vivant, et ce serait aussi la fin de la plupart des animaux et des végétaux sensibles au réchauffement de l'atmosphère.

Beaucoup d'entre nous l'ont compris mais aucun gouvernement, démocratique ou autoritaire, n'est en mesure de rompre avec le système économico-financier qui entraîne la Terre vers cette situation de planète étuve d'ici la fin du siècle...
(...)

Qu'est ce qui pourrait sauver la vie ? Seul un évènement soudain, non décidé et non programmé, peut sauver l'humanité. Un évènement tellement puissant qu'il aurait la capacité de détruire l'actuel système économique et financier mondialisé, un évènement qui aurait pour conséquence de stopper net les extractions de pétrole, de gaz et de charbon qui sont la cause de la catastrophe en cours.

Cet évènement a pour nom effondrement global et il peut prendre plusieurs formes...
(...)

La suite de cette tribune est à lire dans Le Crestois du 1er novembre 2019

À lire sur le même sujet, notre interview de Pablo Servigne, théoricien de l'effondrement.
UA-22506836-1