Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Et au milieu coule une rivière

Jusqu'à quand déverserons-nous nos excréments dans la Drôme ? La station d’épuration du Crestois n’est plus aux normes depuis au moins cinq ans.

C'est un dossier complexe, où les termes techniques se perdent dans un méandre de données et de chiffres aussi nombreux que peu lisibles - quand ils sont publics... Un dossier dans lequel se croisent acteurs publics et entreprises privées, bureaux d'études, élus et agents de l'État.

Il s'agit pourtant d'une question a priori très simple, qui concerne plus de 10.000 personnes dans la vallée de la Drôme : où l'eau de nos toilettes termine-t-elle son chemin lorsque l'on tire la chasse ? Et, plus généralement, que deviennent les centaines de milliers de mètres cubes d'eaux usées qui s'écoulent chaque année dans les évacuations de nos habitations et de nos entreprises ?

Questions qui pourraient sembler triviales si elles n'étaient reliées à des problématiques essentielles : la protection de l'environnement, le pouvoir d'achat des ménages, les finances publiques, le rôle et les compétences partagées entre communes et intercommunalités...

Pas étonnant, finalement, que la question de "l'assainissement" se soit trouvée une place dans les programmes de certains candidats aux élections municipales. En particulier à Crest, où deux listes au moins proposent de rénover le réseau d'assainissement collectif...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 21 février 2020

À lire dans notre article :
  • Une station « non conforme »
  • 200 millions de litres déversés en 5 ans
  • Crest n'investit plus dans son réseau ?
  • 16 millions d'euros à trouver d'ici 2025 ?

À consulter sur ce sujet :

UA-22506836-1