Récit : "Adieu Varsovie"

« Mars 1968 met une fin brutale à ma vie en Pologne. Je me découvre Juive et indésirable...

Je dois quitter un pays que je croyais le mien, des amis chers et un avenir devenu impossible. Cet exil met également fin à ma famille. Ignacy, mon père, qui a perdu presque toute sa famille dans la Shoah, part au Canada ; Irena, ma mère, combattante de l'Organisation Juive de combat durant l'Insurrection de Varsovie, rejoint son nouveau mari en Italie, et moi, je vais faire mes études en Suisse. De leur passé agité et douloureux, Irena et Ignacy ne voulaient pas parler. Ici, ils se confient enfin. Au moins un peu. Parce que personne ne doit disparaître sans laisser de trace. »

Née à Varsovie, Janka Kaempfer Louis est journaliste suisse, traductrice, juge prud’homme. Elle a réalisé de nombreux reportages pour la télévision (Temps présent, Viva, Autrement dit) et a produit pendant plusieurs années une émission en Langue des Signes française. Elle est administratrice au sein d’une association qui s’occupe des réfugiés mineurs à Genève.

Aujourd’hui, elle partage sa vie entre la Haute-Savoie, Genève et la Drôme.

ADIEU VARSOVIE
Janka Kaempfer Louis - mars 2021 - Éditions Ampelos

Article publié dans Le Crestois du 19 mars 2021

Chaque semaine, le cahier Mag' de l'édition papier ou numérique du journal vous présente en 4 pages les principaux événements artistiques et culturels du week-end à ne pas manquer, ainsi que des portraits, des chroniques de disques, livres, séries ou cinéma.
UA-22506836-1