Un sentier pour relier les cimetières privés

Il y a huit cents cimetières privés dans la Drôme. Une association dioise projette un sentier pour les relier, afin de mieux faire connaître notre histoire régionale. Voir notre vidéo.

Il y a, dans la Drôme, environ 800 cimetières privés, pour l’essentiel protestants. Notre région, celle de Die celle de Dieulefit et celle des Baronnies sont celles où la concentration en fut la plus importante puisque ce furent des territoires fortement protestants. Nos lecteurs se souviennent que nous avions présenté, il y a quelques années, une association, celle de "Sauvegarde des cimetières familiaux", dont le siège est à Die et le président M. Jean-Claude Rouchouse.

Il tenait vendredi dernier une conférence précisément à Die pour faire le point sur cette caractéristique de nos paysage, tous ces points repérables à des cyprès et des murets qui les ponctuent. Comme l’on sait, c’est une résultante de l’interdiction, pour les protestants, induite par la révocation de l’Édit de Nantes, d’être enterrés "avec les autres". Il s’ensuivit des funérailles secrètes jusqu’à ce que, la Révolution étant passée par là, on admette le droit aux protestants d’avoir leurs cimetières...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 29 janvier 2016.

Vidéo exclusive

Ci-dessous un entretien en vidéo avec les membres de l'association "Sauvegarde des cimetières familiaux" : M. Rouchouse (Président) et M. Martin (trésorier).

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.