Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Annulation des élections : partie de ping-pong juridique

Depuis qu'Hervé Mariton a fait appel de l'annulation de son élection, le maire et ses opposants s'affrontent par avocats interposés.

La vie municipale crestoise reprendra-t-elle bientôt un cours normal ? Depuis l’annulation de l’élection d’Hervé Mariton par la justice administrative, le 16 octobre dernier, un vent d’incertitude souffle sur le conseil municipal. Les élus sont en effet suspendus à la future décision du Conseil d’État : saisi par le maire de Crest, ce dernier pourrait, dans un avenir plus ou moins proche, soit confirmer, soit invalider la décision du juge grenoblois.

Le mercredi 13 janvier, le groupe d’opposition Ensemble Réinventons Crest indiquait à ses sympathisants avoir franchi une nouvelle étape dans la procédure qui l’oppose à Hervé Mariton...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 22 janvier 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.