Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Internet : le papy qui explose les compteurs

Le Crestois André Nel rencontre, via une vidéo, un ahurissant succès : 245 000 vues en 10 jours !

En avril 2017, Vidéos Val de Drôme mettait en ligne un portrait du berger d’Aucelon Jean-Yves Girard. Cette vidéo rencontrait un succès mondial. Elle a été vue 230 000 fois, dont près de 50 000 fois à l’étranger. Comme nous l’avons raconté ici même, un groupe de sculpteurs sur glace s’est inspiré de sa silhouette pour aller gagner un prix dans un concours international au Canada. Une célèbre agence française de documentaires a appelé Vidéos Val de Drôme : « Vous n’en auriez pas un autre de berger, comme ça ? » « Eh ben non, on a cassé le moule ».

Comme bien l’on pense, l’équipe de Vidéos Val de Drôme a débouché quelques bouteilles de Clairette pour fêter le succès. Puis elle est passée à autre chose : les miracles, ça n’arrive qu’une fois, sinon ce ne sont pas des miracles.

C’était compter sans le charmant duo Nora Bens - André Nel, la première ayant été quelque temps voisine du second. Nora Bens est une Crestoise récente. Elle a la main verte et il lui arrive tous les pépins que connaissent les jardiniers : matériel défectueux, accessoires qui flanchent. Elle se proposait donc d’aller dans une jardinerie pour mieux s’équiper lorsqu’André Nel lui dit : « Malheureuse ! Ne faites pas ça ! Vos accessoires, je vais vous les arranger ». Comme elle le dira plus tard : « Il est d’une génération où l’on n’achetait guère. On fabriquait soi-même ».

TALENT DE CONTEUR

De fait, André Nel, 95 ans, est un incroyable bricoleur. Dans son antre crestois, il est formidablement équipé, en particulier d’un tour permettant de travailler le métal qui est centenaire et qui fut acquis, il y a des décennies, auprès du garage Bouvat, sur les quais, qui n’en avait plus l’usage.

C’est bien simple : André Nel trouve toujours une solution. La jeune voisine, qui pourrait être sa petite fille, fut épatée et, trouvant que cela méritait d’être connu, prit contact avec Vidéos Val de Drôme, trouva les arguments pour emporter la décision.

Quelques jours plus tard, voilà que le tournage commençait. On avait préalablement dégusté un excellent gâteau au chocolat car, si Nora Bens n’est pas très bricoleuse, elle est une pâtissière douée.

Et André Nel de raconter avec un formidable talent de conteur ce que fut sa vie chez nous, ses périples au volant de la camionnette de la Caisse d’Epargne, et, bien sûr, sa passion du bricolage. Il faut dire que chez les Nel, le père déjà, qui fut préparateur en pharmacie chez Rozier, et le grand-père aussi, avaient ce talent du bricolage. Fin de l’épisode. Le film fut monté et offert au public par une mise en ligne.

Stupeur ! Les internautes se sont rués dessus. En une dizaine de jours, le film a été vu 245 000 fois, soit davantage que celui consacré au berger d’Aucelon, 80% en France mais là encore 20% à l’étranger. C’est comme si l’Eden, toutes salles comprises, faisait salle comble sans interruption pendant deux ans.

Laissons le mot de la fin à ce personnage habile et charmant, qui, à 95 ans, est dans une forme éblouissante : dans un petit message à Vidéos Val de Drôme, il a écrit : « Je suis surpris que tant de personnes s'intéressent aux évènements d’autrefois ». Eh bien si.

Jacques Mouriquand

Article publié dans Le Crestois du 26 mars 2021

Voir le film en question : L'incroyable caverne du papy bricoleur
UA-22506836-1