Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Grève historique dans les écoles crestoises

100% des enseignants étaient en grève mardi 24 avril pour protester contre l'organisation municipale des rythmes scolaires.

De mémoire d'enseignant, c'est du jamais vu. Toutes les écoles publiques de Crest ont gardé porte close le mardi 24 avril, au lendemain de la rentrée scolaire : 28 classes fermées, pour 650 élèves et une trentaine de profs...

Outre ce mouvement de grève historique, une manifestation spontanée, a réuni près de 200 personnes, parents d'élèves, enseignants et enfants confondus, dans les rues de Crest en ce jour de marché, avant de se rendre au pied de l'hôtel de ville et de demander, en vain, qu'une délégation soit reçue par le maire, Hervé Mariton.

Les raisons de cette mobilisation : une contestation qui enfle depuis des semaines dans les écoles crestoises au sujet des rythmes scolaires, et qui a pris une tournure conflictuelle lorsque le maire a annoncé, début avril, qu'il n'avait pas l'intention de les modifier...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire également dans notre article : Le Conseil départemental de l’éducation nationale s’oppose aux rythmes scolaires crestois.

Article publié dans Le Crestois du 30 avril 2021

À consulter :

UA-22506836-1