Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Les chantiers de la Sauvegarde ont repris !

Un premier boulot pour mettre le pied à l’étrier.

Depuis plusieurs années maintenant, l’équipe de prévention de la Sauvegarde de l’enfance embauche des jeunes pour rafraîchir des transformateurs, dans le cadre d’une convention tripartite entre la ville de Crest, Enedis et l’équipe de prévention de la Sauvegarde 26.

Ce sont de vrais contrats de travail, payés au Smic. En général, des contrats qui tournent autour d’une quinzaine d’heures. C’est souvent le premier boulot des jeunes. L’occasion pour eux de se tester au monde professionnel et, pour nous, de travailler cette question avec eux. Ça leur paie aussi un bout de vacances ou de permis.

Nous avons repeint un transformateur entre le 5 et le 9 juillet, à l’angle du quai André Reynier et de la rue Charles Péguy. Un deuxième sera refait la semaine suivante et un troisième la semaine d’après. Le rythme est de trois transformateurs par an. On en sera au quinzième cette année, cela fait donc cinq ans qu’on a commencé !

Seules les équipes de prévention spécialisée et les associations d’insertion sont agréées pour ce type de chantier. D’autres partenariats nous permettent de conduire des chantiers éducatifs, comme celui avec la Médiathèque, le centre d’hébergement Val Accueil ou le service culturel de la ville de Crest. C’est un outil de travail très précieux pour nous.

La Sauvegarde de l’enfance

Article publié dans Le Crestois du 16 juillet 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.