Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La CCVD tente de recadrer sa politique éolienne

L’institution assume vouloir respecter les positions des communes. Pas si simple...

Un conseil communautaire presque «normal». Le 20 juillet, lors de sa séance mensuelle, la Communauté de communes du Val de Drôme (CCVD) a quitté le grand amphithéâtre de l’écosite pour retrouver sa salle habituelle, plus intimiste. Et pour fêter l’été, un apéritif et un repas ont été servi à l’issue du conseil, ce qui n’était plus arrivé depuis des mois. En une heure et demie, la trentaine de conseillers présents (sur soixante) ont voté une petite vingtaine de délibérations. L’une des plus attendues concernait l’éolien avec «une délibération-cadre pour une maîtrise territoriale des projets».

C’est le maire de Montoison et vice-président à la transition écologique, Jean- Marc Bouvier, qui s’est chargé d’en faire la présentation. «Cette délibération a pour but d’envoyer un message clair aux communes et habitants de la CCVD ainsi qu’aux opérateurs amenés à intervenir sur le territoire», a-t-il entamé. Avant de faire allusion aux propos tenus par le maire de Crest, Hervé Mariton, lors du conseil municipal du 31 mai dernier lors du vote d’une motion contre l’implantation de trois éoliennes de 150 mètres de hauteur à Puy-Saint-Martin...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 30 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.