Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La colère et la peur montent face à l'instauration du pass sanitaire

Lors d'une réunion publique à Aouste-sur-Sye, la députée Célia de Lavergne s'est frotté aux opposants au pass sanitaire.

Elle n’en avait plus organisé «en vrai» depuis des mois. Mardi 27 juillet, Célia de Lavergne, députée En Marche! de la troisième circonscription de la Drôme, tenait en début de soirée une réunion publique à la salle des fêtes d’Aouste-sur-Sye.

Celle qui a voté la loi instaurant, entre autres, le pass sanitaire comptait, outre cette question d’actualité, évoquer d’autres sujets avec la cinquantaine de personnes présentes dont quelques élus locaux. Mais tous les débats ont tourné autour de ce pass sanitaire, décrié par de nombreux intervenants. Déjà en place pour les rassemblements de plus de 50 personnes, il devrait s’étendre aux activités de loisirs, à la restauration et aux transports interrégionaux à partir du 9 août, après étude de la loi par le Conseil constitutionnel.

Et des échanges, c’est majoritairement la colère et la peur qui est ressortie, à l’exception de quelques interventions en faveur du pass sanitaire...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 30 juillet 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.