Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le secteur de la lavande et des huiles essentielles s'estime menacé par l'Europe

Un règlement européen sur les produits chimiques pourrait, selon la profession, classer les huiles essentielles sur «une liste noire »

Petit pot de terre contre pot de fer. C’est en tout cas la vision des producteurs de lavande et distillateurs d’huiles essentielles de la région qui s’inquiètent des possibles conséquences d’un règlement européen sur les produits chimiques. Selon eux, l’Europe, dans sa nouvelle « stratégie pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques », pourrait considérer les huiles essentielles (utilisées dans les cosmétiques, la parfumerie, les lessives...) comme des produits chimiques à part entière et donc les classer sur « une liste noire » de produits toxiques explique Alain Aubanel, président du syndicat PPAM de France, producteur et distillateur de lavande à Chamaloc...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 6 août 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.