Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

L’état somme Crest de remettre ses égouts aux normes

La municipalité va devoir réaliser pour 3,3 millions d’euros de travaux sur son réseau de collecte des eaux usées avant fin 2023, sous peine de sanctions.

C’est une information qui était passée sous les radars. Le lundi 7 juillet, alors qu’Hugues Moutouh préparait ses valises avant de quitter la Drôme pour rejoindre l’Hérault, le préfet a envoyé une petite bombe sur le bureau du maire de Crest : un arrêté « portant mise en demeure de procéder à la mise en conformité du système d’assainissement de collecte de la commune de Crest (sic) ».

Un document de trois pages qui n’est ni plus ni moins qu’un ultimatum, intimant à la ville de Crest de réaliser des travaux considérables sur son réseau d’assainissement avant fin 2023. Faute de quoi, la commune s’exposerait à de lourdes sanctions administratives et pénales prévues par le Code l’environnement...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • Dans le viseur de l'Union Européenne
  • Tuyau bouché entre la ville de Crest et le SMPAS

Article publié dans Le Crestois du 3 septembre 2021

À consulter : l'Arrêté Préfectoral du 7 juillet 2021

UA-22506836-1

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.