Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Quand la politique s'invite dans le sport

La succession à la présidence de l’USC tourne au pugilat.

L’assemblée générale de l’Union sportive crestoise (USC), ce samedi 11 septembre, à la salle Brassens, a bien failli s’achever en match de catch entre l’élu crestois délégué au sport, Caryl Fraud, et le président de l’USC, Bob Ladent. Ce dernier présentait sa dernière AG, après douze années à la tête de cette institution crestoise qui fédère et accompagne vingt-six sections sportives crestoises et 3 000 licenciés.

Bob Ladent avait prévu de céder la présidence à Alain Curtil, le secrétaire général de l’association. Mais Caryl Fraud, conseiller municipal délégué au sport à Crest, s’y est opposé, invoquant les statuts de l’USC, et soutenant la candidature de Véronique Sibille, aujourd’hui vice-présidente.

C’est en toute fin d’assemblée générale, lors du renouvellement du conseil d’administration de l’association, que le conflit, larvé pendant le reste de la réunion, est remonté à la surface avec fracas...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 17 septembre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.