Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le cri féministe de Marie-Aude Cornu

La sociologue crestoise expose « Le cri de la vulve » au château Pergaud, à Allex.

« C’est venu à moi, comme un gros paquet, par une insomnie créative suite à une grosse colère. » Marie-Aude Cornu n’est pas une artiste à proprement parler, mais la sociologue et anthropologue de formation en avait gros sur la patate. Son exposition, intitulée « Le cri de la vulve » et installée au château Pergaud, à Allex, est le fruit de cette nuit d’insomnie.

À travers douze installations, la Crestoise propose, jusqu’au 17 octobre, sa « vision personnelle des normes et des violences patriarcales » : « Nous vivons une quatrième vague féministe où il est beaucoup question des violences sexuelles. Cette vague m’a éclaboussée. » L’objet de cette exposition est un tabou patriarcal, à savoir le sexe féminin et, plus précisément, la vulve, qui regroupe l’ensemble des organes génitaux externes...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 8 octobre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.