Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La ligne 28 coupée en deux : une usine à gaz qui agace

Les usagers de la ligne de car qui relie Valence à Die devront bientôt prendre une correspondance à Crest. Un choix de la région qui mobilise contre lui...

Quel avenir pour la ligne 28 ? Voilà plus de 50 ans que la société Keolis et ses ancêtres exploitent cette ligne de bus Valence-Die en parallèle avec la ligne SNCF (qui reprendra du service au mois de décembre, après presque un an de travaux). Mais contrairement au train, ce car présente aujourd’hui l’avantage de desservir les villages de la vallée et permet ainsi de se déplacer, par exemple, de Saillans à Allex ou de se rendre à Valence directement pour le travail.

Mais patatras. La région a lancé un appel d’offre en décembre 2020 qui découpe cette ligne en deux lots distincts : l’une pour Valence-Crest, qui va fonctionner au gaz naturel (GNV), l’autre pour Crest-Die, au diesel. Mais pourquoi donc ? Pour faire des économies pardi !...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article : la mobilisation prend forme

Article publié dans Le Crestois du 15 octobre 2021

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.