Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le PLU, objet de discorde

Instauré en 2000, le Plan Local d'Urbanisme contrarie les intérêts de certains administrés qui contestent sa validité dans de nombreuses communes de la vallée.

Le PLU a été mis en place suite à une loi du 13 décembre 2000, relative à la solidarité et au renouvellement urbain. Il s'est substitué au Plan d'Occupation des Sols, dit POS. C'est un document selon le code de l'urbanisme qui assure l'équilibre entre l'urbanisation, le développement rural, l'utilisation économe des espaces naturels, la protection de sites et le patrimoine bâti remarquable, la satisfaction des besoins en matière d'habitat, la mixité sociale et la protection de l'environnement.

Au vu des critères que doit comporter le document, sa mise en place est longue et chaque nouvelle information est susceptible de soulever des remarques. C'est pour cette raison qu'il est autant contesté. Chaque délibération qui prévoit une concertation doit définir avec précision les modalités de celle-ci. Si la concertation est jugée insuffisante, elle peut entraîner l'annulation de la délibération.

Chaque étape est scandée d'une enquête publique et d'avis diffusés dans un journal local avec le nom du commissaire enquêteur de manière à permettre au concitoyen de rentrer en contact avec lui si besoin. Si, à ce stade, tout est correct, il y a encore des écueils à franchir. Le contenu du PLU peut être la source de contestations, quand bien même son approbation a été faite dans le respect le plus strict de la procédure. Sur le fond, les appréciations portées par les auteurs des PLU ne peuvent être discutées au contentieux que « si elles sont entachées d'une erreur manifeste ou fondées sur des faits matériellement inexacts »...
(...)

La suite de cet article est à lire dans Le Crestois du 16 octobre 2015.

 

NOTRE DOSSIER :

 

Dans votre journal en kiosque, découvrez comment les communes de SaoûSuze, Grâne et Beaufort sur Gervanne ont abordé le chantier du PLU et les difficultés rencontrées. 

 

La spécificité saoûnienne :

Dans notre dossier de la semaine, on vous parle du cas de Saoû, dont le besoin d'une zone artisanale dans le haut Roubion se fait sentir depuis longtemps. Mais l'emplacement géographique pressenti ne fait pas l'unanimité...

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.