Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Marché : les commerçants quittent, malgré eux, le Joubernon

Obligés de quitter le cours de Joubernon, les forains dénoncent l’absence de dialogue de la part du maire.

Samedi 8 janvier, 6h30 du matin. Sur le cours de Joubernon, pas de forains en train de déballer pour une journée de marché habituelle, mais plutôt des véhicules de la police municipale et de la gendarmerie, présents pour décourager les commerçants qui auraient voulu s’installer aux points de vente qu’ils occupaient depuis 2020. Une mesure qui avait été prise au début de la crise sanitaire pour « aérer » le marché très dense du samedi matin dans les petites rues du centre de Crest.

Les commerçants ont été prévenus avant Noël par un courrier de la mairie remis par le placier : par décision de la majorité municipale, ils allaient devoir quitter leur place pour retourner en centre-ville, dès le 8 janvier 2022. Une décision qui a suscité la colère chez une majorité de forains ainsi déplacés...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • Une nouvelle « taxe » dure à avaler pour les commerçants du centre-ville
  • Sécurité sur le marché : question brûlante ou feu de paille ?

 

 

Article publié dans Le Crestois du 14 janvier 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.