Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

« Les soldes ne veulent plus rien dire »

Le bilan des soldes n’a pas donné le sourire aux commerçants crestois.

Depuis le mardi 8 février au soir, les grandes affiches de soldes ont disparu des vitrines, les commerçants crestois n’ont pas fait les soldes qu’ils attendaient. Isabelle Demarque, présidente de l’Union des Commerçants, industriels et Artisans crestois (UCIA) n’a pas le sourire, comme la grande majorité de ses collègues.

Elle n’incrimine même pas les ventes par internet : « Nous voyons bien moins de livreurs que durant la période post confinement. En cette période pré-électorale, je voudrais bien entendre un candidat, au moins un, qui aborde les problèmes des commerçants et des artisans. Et surtout, nous aimerions qu’ils revoient la loi sur les soldes, arrêter de faire des prix bas toute l’année. Il faut que les soldes restent des solde. Elles ne veulent plus rien dire ».

Le mois de janvier n’a pas été bon. Les commerçants savent qu’après les fêtes, c’est la période des retours et des échanges, mais après les soldes arrivent. Cette année, seulement quatre semaines de soldes : « Je suis plutôt pour ces quatre semaines au lieu des six habituelles, au moins les soldes attirent les foules, mais cette année, c’est un flop. Selon les enseignes, les commerçants accusent entre 30 et 60 % de perte de chiffre d’affaires et n’ont pas les moyens de payer les nouvelles collections qui sont arrivées. Nous demandons à nos fournisseurs des délais, ils acceptent ! » précise la présidente.

Pour conclure sur une note positive, les commerçants crestois espèrent la levée des restrictions et avec les beaux jours, l’envie d’acheter...

Corinne Lodier

Article publié dans Le Crestois du 11 février 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.