Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Doit-on prolonger le réacteur numéro 1 du Tricastin?

L'un des plus anciens réacteurs de France en activité pourrait être prolongé de dix ans cette année. Alors qu'une enquête publique se déroule jusqu'au 14 février, les avis divergent et la sûreté est au centre des débats.

Voilà près de quarante-deux ans que ses turbines tournent, depuis 1980. Et elles pourraient encore le faire jusqu’en 2030. Prévu pour fonctionner quarante ans - comme le reste du parc nucléaire français, le premier des quatre réacteurs nucléaires du Tricastin, situé à environ cinquante kilomètres à vol d’oiseau de Crest, pourrait voir son fonctionnement prolongé de dix ans après enquête publique (voir encadré ci-dessous).

Une enquête publique dont le petit périmètre, cinq kilomètres autour de la centrale, peut interroger...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • Deux autres réacteurs au Tricastin ?
  • Le calendrier de l'éventuelle prolongation

Article publié dans Le Crestois du 11 février 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.