Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Un carnaval bon enfant mais sous haute surveillance

Des centaines de personnes ont défilé dans les rues de Crest sous bonne escorte.

Drôle d’ambiance dans les rues de Crest, en ce samedi 2 avril ! À la fin du marché, sur les marches de l’église Saint-Sauveur, d’étranges silhouettes bigarrées se rassemblent doucement, sous le regard curieux des derniers clients du marché, des forains rangeant leurs étals et des commerçants de la place de l’Église, abrités du froid et du vent derrière les vitres de leur boutique...

Depuis le début de la matinée, tous n’ont pu que remarquer la présence massive de gendarmes dans les rues du centre-ville. Au gymnase Soubeyran, c’est même une petite dizaine de fourgons des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) qui sont stationnés, défendus par un homme en arme.

Mais pourquoi donc un tel déploiement ? À cause... du carnaval de Crest. Et ce n’est pas un poisson d’avril...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 8 avril 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.