Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

« Même si ça ne va pas changer la face du monde...»

La jeunesse, qui s'abstient de plus en plus, s'apprête à voter pour la première fois, dans un contexte anxiogène. Tour d'horizon à Crest.

« Je m’intéresse à la politique depuis pas mal de temps, mais je me suis rendu compte, là, quand il s’agit d’aller voter, que j’étais bien plus perdue que ce que je pensais ! » Macha, une Crestoise d’à peine 18 ans, en terminale au lycée Armorin, fait partie de ces quatre millions de « primo votants », ces jeunes qui pourront aller voter pour la première fois à l’élection présidentielle, ce dimanche 10 avril.

Selon une enquête Ifop publiée le 25 mars dernier, les 18-24 ans, qui s’étaient abstenus à 32% en 2017 (contre 22% pour la population générale), pourraient être 42% à bouder les urnes cette année...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 8 avril 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.