Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Le silence bruyant d’Hervé Mariton

Le maire de Crest ne souhaite plus s'exprimer dans les colonnes du Crestois.

Vous l’avez sans doute remarqué. Depuis le mois d’octobre 2021, le maire de Crest, Hervé Mariton, ne souhaite plus s’exprimer dans les colonnes du Crestois. En cause : le traitement que nous avons réservé au dossier de l’assainissement des eaux usées à Crest, qui a très fortement déplu au premier magistrat de la commune. On peut le comprendre, car la gestion de ce dossier n’est pas des plus flatteuses pour la municipalité qu’il dirige depuis 1995...

Quoi qu’il en soit, nous l’avons depuis sollicité à de multiples reprises et sur de nombreux sujets. Il n’a pour l’heure jamais répondu à un seul des messages ou demandes envoyés par les journalistes du Crestois, qui sont pourtant, rappelons-le, titulaires de la carte d’identité des journalistes professionnels et ne font rien d’autre qu’exercer leur métier.

En outre, la mairie de Crest ne nous convie plus, depuis ce même mois d’octobre 2021, à aucun de ses événements ou points presse. Le robinet de l’information municipale est donc coupé pour Le Crestois.

À l’approche de l’élection présidentielle et dans un souci de pluralisme de l’expression politique dans nos colonnes, nous avons bien entendu sollicité le maire de Crest...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 15 avril 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.