Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Face à la sécheresse, les agriculteurs tentent de s’adapter

La Drôme est en alerte sécheresse depuis début avril. Dans la vallée, l’agriculture s’efforce d'anticiper les pénuries d'eau, de plus en plus fréquentes.

Remi Martin
Rémi Martin, maraîcher à Crest

Dans une serre de l’EARL Martin, au Sud de Crest, les fraises rougissent, rondes et appétissantes. À leurs côtés, ce sont des tomates et des pois gourmands qui grandissent, et bientôt, les melons, les courgettes... Six hectares de maraîchage diversifié, entièrement écoulé en vente directe, et qui dépend au jour le jour d’une ressource de plus en plus rare et précieuse : l’eau. « On a un puits et on est reliés à la Drôme en été. On arrose en petite quantité, mais régulièrement. Sans eau, notre production est morte », résume Rémi Martin, « un peu inquiet » pour la suite. Car l’eau, en plein coeur du printemps, vient déjà à manquer.

Le 7 avril, presque tout le département de la Drôme a été placé en alerte sécheresse. Les précipitations ont été trop rares cet hiver...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • Les restrictions en cours
  • De nouvelles réserves d’eau

Article publié dans Le Crestois du 13 mai 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.