Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La 3CPS se penche sur les problématiques de logement

Croissance démographique, logements vacants, baisse de la construction et flambée des prix : l'habitat est sous tension dans le territoire de la 3CPS.

Les élus de la Communauté de communes du Crestois et du pays de Saillans (3CPS) se sont réunis à Piégros-la-Clastre, le jeudi 19 mai, pour un conseil communautaire qui a été très largement consacré aux thèmes du logement et de l’habitat.

Les conseillers communautaires avaient notamment à se prononcer, dès le début du conseil, sur le diagnostic du « Programme local de l’habitat » (PLH), un nom barbare pour un document long et un peu aride qui dresse un état des lieux de l’habitat dans le territoire de la 3CPS et revient sur les actions menées en la matière depuis 2012, alors même que la 3CPS n’existait pas encore. Elle était en effet, à cette époque, partagée en trois entités : la Communauté de commune du pays de Saillans (CCPS), celle du Crestois (CCC), et la ville de Crest.

Le dossier, piloté par Hélène Pelaez-Bachelier, viceprésidente en charge de l’habitat et élue de Véronne, marque en réalité un recommencement plutôt qu’une poursuite des travaux lancés il y a 10 ans. Et pour cause : les évolutions institutionnelles qui ont marqué la décennie passée ont rendu presque caduques les démarches réalisées en 2012 par les anciennes intercommunalités...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article : Habitat indigne et flambée des prix

Article publié dans Le Crestois du 3 juin 2022

À consulter : l'état des lieux de l’habitat dans le territoire de la 3CPS

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.