Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Aux Ramières, les mares sont désespérement sèches

Le naturaliste Jean-Michel Faton pointe du doigt les prélèvements agricoles.

La pluie a fini par tomber. Mais pas assez pour compenser la sécheresse historique qui s’abat sur la France depuis cet hiver, et qui frappe tout particulièrement le département de la Drôme.

Le naturaliste Jean-Michel Faton, ex-conservateur de la Réserve naturelle nationale des Ramières du Val de Drôme, en a fait l’amère expérience le 18 mai dernier, en effectuant ses relevés habituels aux mares de Gasquet, en limite de Réserve, à Allex.

Ce spécialiste des libellules, qui pilote le groupe « Sympetrum », agréé au titre de la protection de l’environnement, n’avait encore jamais observé, depuis la création de ces mares artificielles en 2016, une telle précocité de leur assèchement...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 10 juin 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.