Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Un rapport sévère pour l'ancienne direction de l'Ehpad Sainte-Anne

Si l'établissement semble se relever peu à peu, un rapport de l'ARS et du Département dépeint, en 2020 et 2021, un fonctionnement délétère.

C’est l’histoire d’une maison de retraite qui faillit s’effondrer, entre 2020 et 2021. Le Crestois s’en était fait l’écho à plusieurs reprises : l’Ehpad Sainte-Anne de Crest, après avoir essuyé une vague de Covid en début d’année 2021, causant 15 décès, a traversé une période compliquée, marquée par un sous-effectif chronique et une gestion défaillante qui a, de fait, impacté la qualité de la prestation rendue à la soixantaine de résidents qu’il abrite.

Suite à des signalements effectués à partir du mois d’avril 2021 auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) et du conseil départemental par des familles de résidents, les deux institutions ont décidé de diligenter une inspection inopinée de l’établissement, les 27 et 28 octobre 2021. Leurs observations, plutôt sévères pour le gestionnaire du site, le groupe associatif privé à but non-lucratif Itinova, ont été compilées dans un rapport publié le 2 février, que Le Crestois s’est procuré...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 8 juillet 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.