Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La question de l’eau s’invite au conseil municipal

Les élus se sont penchés sur les services publics de l’eau potable et de l’assainissement, délégués à l’entreprise Suez.

Tout a commencé par une surprise. Le mardi 12 juillet, le conseil municipal se réunissait en salle Max Tabardel, au troisième étage de la mairie, avec un ordre du jour chargé. Au bout de quelques minutes, alors que la première adjointe, Stéphanie Karcher, rendait compte du rapport d’activités des services de la ville en 2021, Samuel Arnaud est entré dans la salle, prenant place tout au bout de la table.

Une présence qui a surpris tout le monde, y compris ses collègues de l’opposition, qui ne semblaient pas s’attendre à le trouver ici. On peut les comprendre, car on n’avait plus aperçu la silhouette de M. Arnaud depuis sa garde à vue puis sa mise en examen pour agressions sexuelles sur mineures de moins de 15 ans, le 17 juin dernier (cf. notre article du 24 juin). L’ex-premier secrétaire du PS dans la Drôme (il a été démis de toute ses fonctions par le parti suite à sa mise en examen) n’a pas pris la parole pendant le conseil, mais a pris part aux votes.

Parmi les points importants abordés lors de ce conseil..

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

À lire dans notre article :

  • l'eau potable à crest
  • subvention pour la Crad'eau

Article publié dans Le Crestois du 22 juillet 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.