Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Samuel Arnaud siège toujours au conseil municipal de Crest

Tiraillée, l’opposition s’interroge sur la position à adopter.

Sa présence lors du dernier conseil municipal, mardi 12 juillet, avait de quoi étonner. Accusé « d'agressions sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans » dans le cadre de ses fonctions de professeur de musique au conservatoire de Valence, Samuel Arnaud, ancien premier secrétaire fédéral du Parti socialiste en Drôme, conseiller municipal d'opposition à la mairie de Crest, élu à la Communauté de communes du Crestois et du Pays de Saillans (3CPS) et à la région Auvergne-Rhône-Alpes a, en effet, été mis en examen le 17 juin dernier et placé sous contrôle judiciaire.

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans le Crestois du vendredi 29 juillet.

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.