Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La San Ferreou : l’hymne de Crest

Pour fêter la Saint-Ferréol, l’AMOTEC a proposé d’apprendre son chant.

Pour célébrer le saint protecteur de la ville de Crest, l’Association des amis de l’orgue du temple de Crest (AMOTEC), présidée par Robert Curtet, a fait découvrir la San Ferreou, hymne en hommage à Saint Ferréol mais inconnu du plus grand nombre (à lire ici).

C’est en 1850 que Ferdinand Marie, un compositeur crestois, s’est amusé avec son acolyte Léopold Bouvat, poète de profession, à composer cet ode au gardien de la ville.

Cette année, la fête de la Saint-Ferréol tombant en même temps que les journées du patrimoine, c’était l’occasion de faire connaître ce patrimoine immatériel de la ville. « L’idée est de s’amuser ! », assure le dynamique président. Mais pas grand monde n’est venu s’amuser au temple, ce samedi 17 septembre...

Après avoir joué le refrain, en solo et à la flûte traversière, l’ancien professeur de musique a pu quand même apprendre à trois dames, passant par hasard, ce chant teinté d’ivresse et de joie et tout cela en franco-provençal, l’occitan parlé dans la vallée. C’est avec beaucoup de rires que ces trois femmes reprenaient un vers par un vers, après l’avoir entendu chanté par l’enseignant. Cela a éveillé la curiosité d’une petite fille qui est venue se joindre au groupe et, ensemble, elles ont avec enthousiasme, créé pour quelques minutes le choeur de la San Ferreou.

Laure-Meriem Rouvier

Plus d'infos : les paroles de la chanson

Article publié dans Le Crestois du 23 septembre 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.