Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

La canicule a mis à l’épreuve les orgues de St-Sauveur

Deux facteurs d’orgue sont intervenus pour réparer les dégâts.

L’orgue de Saint-Sauveur a mal supporté la longue canicule de cet été. Déjà fin juillet, quelques problèmes étaient apparus. Malgré un contrôle début août, la situation s’aggravait et, fin août, l’orgue ne répondait plus.

Après quelques discussions entre les membres l’Aposs (Association paroissiale des orgues de Saint-Sauveur), hésitations, la Manufacture languedocienne de grandes orgues a été contactée et a établi un devis qui a été accepté.

La semaine dernière, Charles Sarelot et Kévin ont travaillé pendant deux jours pour redonner à l’instrument toute sa puissance. Charles Sarelot explique : « Avec la chaleur et la sécheresse, le bois des sommiers (qui supportent les tuyaux) est gercé, fendu. Il n’est plus étanche et le vent ne passe plus dans les tuyaux mais à côté ! » Jean-Marc Gorce, l’organiste, précise : « Il fait très chaud à ce niveau, derrière la rosace et surtout très sec : l’hygrométrie était de 30, alors qu’elle devrait être comprise entre 55 et 75 ! »

Les facteurs d’orgue ont d’abord calfeutré toutes les fentes avec de la peau très fine, resserré les vis et, ensuite, ils ont procédé à toute une série de raccords, en particulier des jeux d’anches. Jean-Marc a pu reprendre avec bonheur l’accompagnement des cérémonies religieuses.

Une réflexion doit être menée pour tenter de réduire l’impact de la sécheresse sur cet instrument pendant les périodes estivales : rideau devant la rosace, bacs d’eau froide à l’intérieur de l’instrument, etc.

Gisèle Cellier, pour l’Aposs

orgue st sauveur 2

Article publié dans Le Crestois du 21 octobre 2022

UA-22506836-1
Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.