Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Un chantier jeunes pour fabriquer des nichoirs à la Chignole

Alice et Liam ont travaillé le bois pendant trois jours.

« Ah oui, et il faut fraiser aussi », rappelle Émilie Despesse à Alice et Liam, qui s’affairent dans l’atelier de la bricothèque crestoise la Chignole. Ces deux lycéens de 17 ans, suivis par l’association de protection de l’enfance et de la jeunesse Sauvegarde 26, participent à un chantier jeunes, qui s’est déroulé pendant les vacances, du 20 au 22 février.

Pendant trois jours, ils ont scié, vissé et assemblé du bois de récupération pour construire des nichoirs à oiseaux (mésanges, rouge-queues, petits ducs et même chauve-souris) après en avoir dessiné les patrons. Des prototypes qui serviront à la fabrication d’autres nichoirs qui seront installés sur le toit de la médiathèque le 3 juin prochain, dans le cadre d’un projet mené entre la Chignole, la médiathèque et la Ligue de protection des oiseaux.

Payés au Smic pour quinze heures de travail, Alice et Liam ont donc été encadrés par Émilie Despesse, bénévole à la Chignole, l’éducateur spécialisé de la Sauvegarde Alexis Coutin et son stagiaire bricoleur, Mickaël. « C’est un peu une première expérience professionnelle pour nous, explique Alice, ce que ne nous offre pas forcément le lycée. Nous avons été très bien encadrés ! » Liam le Crestois est lui content d’avoir « appris à manipuler certains outils, comme une scie circulaire ou radiale. » « Ils se sont très bien débrouillés, ils ont été très concentrés et méticuleux », confirme Émilie Despesse.

À noter que ce chantier jeunes est issu d’un partenariat entre la Chignole , la Sauvegarde 26, l’association Biovallée et la fondation des Huileries Richard, qui financent les salaires des jeunes.

Pour rappel, la Sauvegarde 26 suit spécifiquement environ quatre-vingt jeunes de la vallée répartis sur cinq communes (Crest, Aouste-sur-Sye, Mirabel-et-Blacons, Piégros-la-Clastre et Saillans). Mais l’action de l’association est beaucoup plus large, touche environ six cents jeunes par an lors d’interventions scolaires à Crest et organise une fois par mois ans au square de la gare une action de sensibilisation : la Charette santé.

Clément Chassot

Article publié dans Le Crestois du 1er mars 2024

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.