Les actus à découvrir dans le journal de la Vallée

                

Les Rafales rasent la forêt de Saoû (et ses habitants)

Le passage répété d’avions à réaction au-dessus de l’espace naturel sensible était au menu des discussions lors du conseil de surveillance de la forêt.

montage avion foret de saou
Photo montage : Le Crestois

Notre directrice de publication garde un vif souvenir de cet épisode. « C’était durant les vacances d’hiver 2023. J’étais en randonnée sur le petit Pomerolle, en forêt de Saoû, quand j’ai entendu un énorme bruit. Le temps que je comprenne que c’était des avions de chasse, je les ai vus passer juste en dessous de moi. C’était la première fois que j’en voyais par-dessus ! C’était très impressionnant, et à vrai dire un peu effrayant. J’étais comme saisie, j’en tremblais. » Cette stupeur, liée au passage à toute allure de plusieurs avions de chasse, est malheureusement une expérience assez récurrente pour ceux qui se promènent en forêt de Saoû.

Parmi ceux-ci, il y a Bernard Foray-Roux, que les lecteurs du Crestois connaissent bien grâce à ses articles. Bernard est aussi et surtout le trésorier de l’association « À la découverte de la forêt de Saoû » (présidée par Marie-Claude Gresse, ancienne maire de Saoû), laquelle milite depuis longtemps contre le passage des avions à réaction au-dessus de cet espace naturel sensible. Le jeudi 11 avril, l’association a décidé d’y aller un peu plus fort, et a mis le sujet des avions à réaction sur la table du conseil de surveillance de la forêt, dont elle est membre de droit...

La suite de cet article est réservée aux abonnés numériques. Connectez-vous dans la colonne à droite ou abonnez-vous.

Article publié dans Le Crestois du 12 avril 2024

Haut et bas de page Rubriques CELEBRE copie

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (mesure de l'audience). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.